Download E-books Correspondance: 1951-1990 PDF

By Alain Robbe-Grillet, Catherine Robbe-Grillet, Emmanuelle Lambert

A l’été fifty one, Alain Robbe-Grillet rencontre Catherine Rstakian. Très amoureux, jaloux, parfois de mauvaise foi, il lui adresse des déclarations enflammées, tandis que sa compagne tout aussi passionnée tente les premières années de récupérer les lettres qu’elle lui envoie. automobile les amants doivent se cacher de l'entourage de Catherine, et usent de subterfuges pour se retrouver dans des cafés ou des hôtels. Ils ne se marieront qu’en octobre 1957, mais ne cesseront jamais de s’écrire. Cette correspondance amoureuse, qui dévoile un Alain Robbe-Grillet très sentimental, regorge d’informations sur son activité littéraire, los angeles booklet de ses textes et leur réception dans los angeles presse. Il y est aussi query forcément du Nouveau Roman, de ses relatives houleuses avec Butor ou Sarraute, de ses « poulains » Claude Ollier et Claude Simon, de son éditeur Jérôme Lindon. Entré comme lecteur chez Minuit en 1955, l’écrivain devient rapidement le conseiller littéraire de Lindon, et participera notamment à los angeles création du Prix Médicis. Quant à Catherine Robbe-Grillet, comédienne de théâtre à ses débuts, elle se révèle cinéphile, beginner d’opéra et de théâtre. Lectrice boulimique, elle soutient avec ferveur les travaux de son compagnon, lui signalant tout ce qu’elle lit et entend sur lui. Les années passant, elle évoque avec liberté les personnes qu’elle fréquente ou séduit, et va prendre son envol sous le nom de plume de Jean de Berg. Ce quantity extrêmement vivant retrace une époque pittoresque où l’on croise artistes, écrivains, cinéastes, traducteurs, universitaires, jolies créatures, et met en scène un couple attachant, authentique et plein d’humour. Ouvrage publié avec le concours du Centre nationwide du Livre et los angeles Fondation l. a. Poste.

Show description

Read Online or Download Correspondance: 1951-1990 PDF

Similar Biography books

The Nazi Officer's Wife: How One Jewish Woman Survived the Holocaust

Edith Hahn used to be an outspoken younger lady in Vienna whilst the Gestapo pressured her right into a ghetto after which right into a slave hard work camp. whilst she again domestic months later, she knew she may develop into a hunted girl and went underground. With assistance from a Christian pal, she emerged in Munich as Grete Denner.

Alan Lomax: The Man Who Recorded the World

The definitive biography of Alan Lomax-from John Szwed,"the most sensible song biographer within the enterprise" (L. A. Weekly). the most impressive figures of the 20 th century, Alan Lomax used to be most sensible identified for bringing mythical musicians like Woody Guthrie, Pete Seeger, Muddy Waters, Lead stomach, and Burl Ives to the radio and introducing people track to a mass viewers.

Roman Lives: A Selection of Eight Roman Lives (Oxford World's Classics)

'I deal with the narrative of the Lives as one of those replicate. .. The adventure is like not anything a lot as spending time of their corporation and dwelling with them: I obtain and welcome every one of them in flip as my visitor. 'In the 8 lives of this assortment Plutarch introduces the reader to the foremost figures and sessions of classical Rome.

Admiral Nimitz: The Commander of the Pacific Ocean Theater

Chester Nimitz used to be an admiral's Admiral, thought of via many to be the best naval chief of the final century. After the assault on Pearl Harbor, Nimitz assembled the forces, chosen the leaders, and - as commander of all U. S. and Allied air, land, and sea forces within the Pacific Ocean - led the cost one island at a time, one conflict at a time, towards victory.

Additional resources for Correspondance: 1951-1990

Show sample text content

Le thermomètre n’a guère dépassé 40 degrés à l’ombre, mais même à l’ombre, dans les jardins mauresques d’habitude si frais, on était assailli par des bouffées d’air brûlant. Le métier de touriste est quelquefois bien épuisant. Ici, à Demnate, c’est los angeles montagne, presque aussi brûlée que le reste (je dis � presque » vehicle il a plu 2 fois depuis le mois de Janvier, alors qu’à Marrakech il n’est pas tombé une seule goutte d’eau ! ), mais où l. a. température est très supportable depuis que le chergui est tombé. Le can pay donne dans le style grandiose, je t’en parlerai un autre jour, ainsi que de los angeles vie que j’y mène. J’ai, de ma fenêtre, une vue splendide sur toute l. a. vallée avec dans le fond, au milieu de l’oliveraie, le village de Demnate en terre rouge avec ses trois minarets blancs ; et plus loin les lignes de crêtes successives, jusqu’aux sommets de 4 000 mètres, légèrement fondus dans le ciel bleu. Et quand je veux me reposer de cette terre sans douceur, j’ai l. a. petite photographie prise cet hiver en Allemagne, celle que tu m’as dit d’emporter. Je te regarde, petite fille à l’air un peu battu, petite fille que j’aime. Je t’attire contre moi dans le grand fauteuil ; tu viens t’asseoir sur mes genoux, tes bras gentiment passés autour de mon cou, tes bras faits pour l’amour. Tout doucement ma major glisse, indiscrète, sous ta jupe, erre un peu çà et là, et vient à sa position favourite te caresser… comme un soir, chez toi… et toi, tu me lèches les lèvres, très tendrement… … Très tendrement… Alain Je renvoie donc ta première lettre – peu compromettante pourtant, à mon avis – Je renverrai l. a. seconde quand j’aurai reçu los angeles troisième, et ainsi de suite, pour en avoir toujours une près de moi à me tenir compagnie. A. Le 4 juillet 1952 J’ai trouvé, cher Alain, ta lettre tout à fait réussie. Tu mérites vraiment des compliments ; tu possèdes à fond l’art épistolaire et je pense que cet paintings a droit au titre de littérature, comme le roman, los angeles poésie ou que sais-je encore ! Des réflexions que tu me fais sur le tourisme (en général et en particulier) sont malheureusement tout à fait vraies. Je n’ai d’ailleurs plus aucune phantasm là-dessus. En fait, ma soif de voyager, mon désir d’aller loin, de voir des têtes nouvelles se résument en une assortment de cartes postales. On ne fait pas des voyages pour se distraire, mais pour se les rappeler, pour se fabriquer des souvenirs. On croit voyager d’une façon différente des autres touristes. En fait, il y a des � choses à voir » ; tout le monde va les voir de l. a. même façon, en parcourant les mêmes trajets, en sortant les mêmes sottises. Seule, peut-être, l’intention diffère-t-elle ! Je crois, par exemple, que peu de gens apporte autant d’amour que nous aux [Kui], aux cachets sur les passeports ; on se distingue comme on peut… Exception : mon voyage en Autriche n’était pas fait en vue de compléter ma assortment de cartes postales. (c’est gentil ça) À Paris, il fait une chaleur tropicale : 38° à l’ombre, ce qui est tout de même infrequent ici. Les gens se traînent, l’œil terne, l’allure languissante.

Rated 4.50 of 5 – based on 31 votes